Chlorella, championne de la survie

La Chlorella existe sur la terre depuis l’ère précambrienne (2,5 milliards d’années). Elle fait partie des premières espèces vivantes qui ont peuplé la terre.

La Chlorella a survécu depuis si longtemps pour deux raisons principalement.

  1. Phénoménale capacité d’adaptation

Ce minuscule organisme (2 à 8 microns de diamètre) est tellement bien protégé par sa paroi cellulaire externe qu’elle résiste à tout: tant aux climats torrides que glacials, aux milieux arides ou humides, voire à l’obscurité.  La Chlorella peut même supporter un environnement radioactif ou pollué (métaux lourds, pesticides, détergents liquides organiques, etc.).

Cette capacité de résistance à des conditions extrêmes est due à la structure particulière de sa paroi cellulaire, composée de trois couches, dont celle du milieu, la plus épaisse, contient des microfibrilles de cellulose.

C’est pourquoi on la retrouve dans le monde entier. Elle se développe, comme un microplancton, principalement à la surface de l’eau des lacs, des marais ou des mers.

  1. Incroyable rapidité de reproduction

La Chlorella est une micro-algue unicellulaire de type eucaryote (avec un noyau bien défini et des organelles), de l’ordre des chlorophycées. Elle se reproduit par division cellulaire.

Toutes les 20 heures, chaque cellule mère se divise en quatre cellules filles. Cette reproduction extrêmement rapide est gérée par une substance unique à cette algue, le CGF (abréviation anglaise de Chlorella Growth Facteur càd facteur de croissance de la Chlorella). La rapidité à se reproduire fait partie de la panoplie des techniques de survie de la Chlorella.  Et la Chlorella se reproduit ainsi depuis plus de 2 milliards d’années !

5€ offerts pour votre 1ère commande!

Inscrivez-vous maintenant et recevez un code promo.
 Je m'inscris.